La résidence des seigneurs de Marclopt (c'est une résidence privée qui ne se visite pas)

L'origine de la Maisonfort est difficile à cerner, ce que l'on sait c'est que le comte Gui III fit don à sa fille cadette, Guigonne, de la châtellenie de Marclopt à laquelle il rattache les châtellenies de Chambéon et de Sury-le-Bois. Gugonne se retire à Marclopt en 1214 et elle restera dans les mémoires "La bonne dame de Marclopt"
La première description littérale que nous possédons date de 1382, elle concerne les droits du seigneur et une description de ses domaines. En 1553, un terrier littéral positionne la Maisonfort. En 1750, un terrier plus précis donne une idée de l'aménagement de la Maisonfort, qui dans un document qui l'accompagne précise " qu'elle est construite à la moderne" 

Terrier Maisonfort

Voici le plan de la maison :

Plan Maisonfort



La Maisonfort sera la résidence des seigneurs de Marclopt jusqu'en 1773, date à laquelle Marclopt n'est plus une châtellenie royale.
A partir de cette date, plus aucun noble ne réside à Marclopt. Cette Maisonfort apparait en ruine en 1817. La légende dit que son propriétaire l'aurait démolie afin de trouver un trésor.
C'est un pigeonnier porche qui donne accès à la ferme puis à la Maisonfort elle-même.


Entrée actuelle. Le pigeonnier porche comportant l'écuson des Cognet date de 1756

Maisonfort

1- Les fossés actuels. A l'origine les fossés étaient bâtis, signe de l'importance de la Maisonfort. 

Douves.jpg

2- Les arbres ont poussé dans le fossé et ont détruit en partie les murs.

fossé Maisonfort

Maisonfort drone



3- Ces tunnels rejoignaient le coeur de la Maison fort

Fossé Maisonfort