Pays Ségusiave

Marclopt appartient au peuple Ségusiave

Des fouilles effectuées entre Marclopt et Saint-Laurent-la-Conche à partir de 2002, sous la direction de Vincent Georges[1] (INRAP), et en 2003 par le même archéologue, concernaient une superficie de 4,7 ha. La découverte d'une tombe à char, datant de la fin du IIe s. av. J.-C., a constitué une surprise. La tombe fut fouillée immédiatement dans le cadre du diagnostic (Georges, 2003).
Cette tombe dite « de Bel-Air » [2] datée de 100 ans avant notre ère a été mise à jour. Elle contenait les restes d’un aristocrate ségusiave. On y trouva également des parures (bijoux), ainsi que les restes d’un char calciné.
A Tassin commune Marclopt, Un potin (monnaie gauloise émission dite "ambienne" de la région de Picardie) a été trouvé, attestant que nos ancêtres les gaulois se déplaçaient pour faire du commerce.
Ces éléments ne sont pas visibles sur la commune.
 
[1] INRAP Rhône-Alpes Docteur en Archéologie de l’Université de Bourgogne Chargé d’études à l’Institut national de recherches archéologiques préventives. [2] Lieudit du village.

Tombe à char

Tombe à char, on distingue les fers à chaveaux les frettes de moyeu.

Accroches
Potin

Potin sur lequel on distingue un bige (car tiré par deux chevaux) et un aurige (conducteur de char.